4 min read

1 / On reprend

1 / On reprend
Photo by Daniele Levis Pelusi / Unsplash

Un ours, ça hiberne. Ben disons que mon hibernation a duré un peu plus longtemps que prévu. C'est pas faut de vouloir pourtant mais il y a toujours bien une raison, bonne ou mauvaise, de ne pas publier.

J'ai des tonnes de choses à vous faire écouter. Il faut croire que je me suis endormi le casque sur les oreilles. Pourquoi revenir maintenant ? Est-ce que ça va enfin durer ? On verra à l'autopsie.

Après être parti en Nouvelle-Zélande, être revenu en Belgique, naïf, la première vague de Covid, je peux tout doucement sortir de ma tanière pour aller voir des concerts à nouveau. Et qu'est-ce que c'est bon.

Écrire aussi fait du bien. C'est avec le dernier album de King Gizzard & The Lizard Wizard dans les tympans que j'annonce le retour d'Ourson 🐻

C'est quoi le concept maintenant ? J'en sais rien. Ça tourne autour de la musique et le reste on verra sinon j'écrirai plus jamais rien. C'est ça qui me fait kiffer en vrai, écrire. Et partager de la musique. Ça risque donc toujours de tourner autour de ça mais un petit dérapage côté ciné ou bouquin n'est pas exclu.

Bref, on y va avec cinq morceaux ce coup-ci.


Presomptuous

King Gizzard & The Lizard Wizard
2022 — 🇦🇺 Australie

Clairement un des meilleurs groupes rock de ces dernières années, KL&TLW pour les intimes a sorti une vingtaine d'albums sur dix ans. Ce serait risible s'ils n'étaient pas aussi bons.

J'ai l'honneur de relancer Ourson en partageant leur dernier bébé, et plus précisément le morceau Presomptuous. C'est en l'écoutant que je me suis dit "Tu sais quoi ? On y retourne.". Tu lis ces mots grâce à cette chanson en fait.

Comme au restaurant, une petite description pour te faire saliver. Un clavier tout doux en entrée avec direct une voix haut perchée, grosse réverbe genre toilettes de riche doublée par une seconde voix subtile mais qui fait beaucoup. Percu, tout s'arrête, le riff à la Santana et une ligne à faire fondre la banquise. Tu sens la chaleur sur ta peau et le sable entre les orteils. On est bien, non ? Une petite flûte de pan ? Ben ouai gros·se, on y va 💃

T'es encore là ? Allez, mets ton casque et fonce écouter ça, c'est pour tout le monde.

Imago

TUKAN
2021 — 🇧🇪 Belgique

Quand j'ai dit que j'avais pas de vrai plan pour Ourson, j'ai un peu menti. Je me suis mis comme mission d'élargir les horizons musicales des gens autour de moi. C'est un peu prétentieux, c.f. KG&TLW 🦎 Tant qu'à faire, ce serait bien de commencer par ce qui se fait près de chez soi, en Belgique.

Eh ben on commence avec TUKAN. Les Bruxellois ont sorti un premier EP l'année passée qui promet. Combinaison d'électro et de jazz dont les proportions varient d'un morceau à l'autre, l'idée est de proposer tout ça avec de "vrais" instruments, sans ordinateur.

Une première récompense en remportant le Concours Circuit, les quatre morceau de l'EP promettent un bel avenir à nos compères.

Just A Touch Away

Sylvie Kreusch
2021 — 🇧🇪 Belgique

On part du côté d'Anvers. D'abord vocaliste de Warhaus, projet du chanteur de Balthazar, Sylvie a eu la bonne idée de se lancer en solo il y a quelque années. Pépite montante de la scène belge, son premier album a reçu les louanges de la presse internationale.

Musique que je qualifierais de pop avec des accents soft rock et des caméos d'orient, chaque morceau tape juste et est parfaitement produit. Rien ne manque, rien n'est de trop.

Le monde est à mes pieds

Scylla, Sofiane Pamart
2018 — 🇧🇪 Belgique, 🇫🇷 France

On continue avec un quatrième morceau, toujours de chez nous et d'à côté à Lille (mais bon Lille c'est un peu la Belgique française).

Scylla c'est quasi vingt ans de carrière. Je ne m'explique pas le manque d'intérêt dans les radios pour cet artiste toujours méconnu du grand public. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. La carrière est belle mais pour moi, Scylla est de ceux dont le talent mérite encore mieux.

Ça vous dit de changer ça à notre échelle ? Allez écouter tout ça et partagez-le avec vos potes.

Pianiste lillois, Sofiane Pamart a réussi à remettre le piano au goût du jour. En multipliant les collaborations du côté du rap français, avec Scylla notamment, il se fait une belle place et ça fait du bien d'entendre des choses qui changent avec ce retour au morceau instrumental.

Lightning Kid

Dharmasoul
2018 — 🇺🇸 États-Unis

Allez on termine avec un sale duo d'Américains.

Ça commence comme du Black Keys, ça fait des ponts à la Come Together et l'orgue de Dire Straits ne traîne pas loin. Comment veux-tu que ça sonne pas ce truc.

Comme pour les autres, n'hésitez pas à écouter tout l'album. Ça pue le blues et le fond collant d'un verre de whisky. Il y a même du funk instrumental à la fin.


Je m'arrête ici pour ce retour. J'espère que je vais continuer, ça fait du bien et j'ai hâte d'appuyer sur "Publier". Pas sûr que la suite ressemble à cette liste de cinq morceaux. J'ai envie d'explorer des articles plus profonds comme les raisons de sortir des albums à l'époque du numérique, pourquoi il ne faut jamais regarder un concert depuis les balcons latéraux et pourquoi les jeunes écoutent de la merde. D'après leurs réacs de parents.

Mais bon j'ai toujours envie de faire découvrir des morceaux qui le méritent.

Retrouve la playlist Ourson 2022 qui rassemble les morceaux que je partage 👇


Tu veux aider Ourson ? Partage la newsletter à tes potes et force-les à s'y inscrire.